June 8, 2020

Quel cocktail servir à ses invités?

Maintenant que la gastronomie est bien implantée dans nos cuisines, l’idée de se faire des cocktails à la maison fait son chemin dans l’esprit de plusieurs. L’accessibilité à de nombreux bars spécialisés et à de plus en plus de produits de qualité rend la chose d’autant plus intéressante. Pourtant, la peur de se retrouver coincé à faire des drink pour la soirée combinée à celle ne pas avoir les ingrédients ou techniques nécessaires pour le faire adéquatement explique partiellement la réticence de certain à recevoir leurs invités avec ce type de breuvage. Mais la mixologie se rapproche beaucoup plus de la cuisine que de la physique nucléaire et les parallèles entre ceux-ci sont multiples. Les choix que l’on fait en termes de menu rendent la démarche aussi simple ou complexe qu’on le souhaite.

Comme en cuisine, il est important de prendre certains éléments en considération quand vient le temps de concevoir son menu.

Quand vous recevez des amis à souper, il y a fort à parier que ceux-ci ne commandent pas leur repas à la carte parmi un répertoire infini de classiques de la gastronomie et ça devrait être la même chose côté cocktail. La première chose à faire est de limiter les choix disponibles et choisir judicieusement ce qu’on désire servir à ses invités, bref; faire un menu. Comme en cuisine, il est important de prendre certains éléments en considération quand vient le temps de concevoir son menu. Le but de l’exercice n’est pas nécessairement d’avoir physiquement un menu à distribuer à vos convives, mais bien d’avoir une réflexion sur quoi leur servir.

Savoir faire le bon choix

Peu importe la qualité du cocktail que vous aurez choisi, si ce dernier n’est pas adapté au lieu où il sera préparé, aux personnes auxquelles il sera servi et aux circonstances qui les auront réunis, l’expérience risque de ne pas être aussi plaisante qu’anticipée. C’est pourquoi le contexte est le facteur principal à considérer lors de la création de son menu. Un BBQ, par exemple, est un contexte idéal pour servir des cocktails, mais si on décide d’y servir des martinis, ça peut facilement devenir moins intéressant. Même si l’on adore ce cocktail, non seulement faire un bon martini sur le bord de la piscine n’est pas idéal côté logistique, mais en plus si vos amis embarquent dans le concept on se retrouve rapidement avec deux nouveaux problèmes.

Premièrement, étant donné le travail requis pour faire ce type de cocktail, vous risquez de passer la journée derrière le bar au lieu de profiter de l’exquise guacamole que Stéphanie aura apporté. À moins que ce soit le plan; dans ce cas aucun problème, c’est vous le patron! Deuxièmement, boire des cocktails à haute teneur en alcool, comme le martini, en plein soleil, risque de saouler vos invités en un temps record; et on s’entend que personne ne veut voir Stéphanie éméchée avant le souper!

Libre-service?

On sait bien que le premier verre n’est jamais le problème, mais après 2 ou 3 Cuba Libre sur le bord de la piscine, on commence à avoir le coude plus léger et c’est là que ça peut dégénérer.

On serait porté à croire que de simplement sortir des bouteilles de spiritueux, quelques jus et des boissons serait la meilleure façon de ne pas avoir à jouer au barman ou à la barmaid toute la soirée, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Les spiritueux ne devraient pas être pris à la légère, un peu comme des couteaux de cuisine; même s’ils sont nécessaires, on ne devrait pas pour autant laisser n’importe qui les utiliser. On sait bien que le premier verre n’est jamais le problème, mais après 2 ou 3 Cuba Libre sur le bord de la piscine, on commence à avoir le coude plus léger et c’est là que ça peut dégénérer. Dans le scénario de BBQ qui nous concerne, opter pour une sangria ou un cocktail embouteillé permettrait à vos invitées de se servir eux-mêmes tout en vous laissant contrôler le niveau d’alcool que vous servez.

En résumé, pour choisir le bon cocktail à servir à servir à ses invités, on devrait considérer 3 facteurs:

  1. Le lieu où on prévoit les préparer et les servir
  2. Les ingrédients et les outils nécessaires
  3. Le niveau de travail qu’on est prêt à investir dans la préparation et le service

Mais avant tout, Il faut garder en tête que le but est d’avoir du plaisir et le mieux est souvent d’y aller à son rythme en suivant ses goûts et ses intérêts. Ne vous en faites donc pas avec le nombre de bouteilles que vous avez dans votre bar; un peu comme la collection d’herbes et d’épices dans votre garde-manger, un bar maison devrait s’agrandir au rythme de vos expérimentations et selon vos intérêts. Inutile d’avoir des bouteilles qui prennent la poussière ou de dépenser 400$ de bouteille pour finalement que servir des gin-tonics…

Subscribe to the newsletter

Fames amet, amet elit nulla tellus, arcu.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Leave A Comment